Roadtrip to Los Angeles

Bonjour tout le monde!

Voilà un article pour vous raconter notre découverte de Los Angeles! Il y a déjà quelques semaines de cela nous avons eu la chance d’avoir un week-end de 3 jours. Nous avons décidé d’en profiter pour descendre jusqu’à L.A..

Notre périple commence par une longue descente le long de la côte californienne par la « Highway 1 », une autoroute zigzagant (gentiment mais ici c’est déjà beaucoup) sur les flancs de montagne donnant sur le Pacifique. Premier arrêt à Point Piedras Blancas pour un très joli phare dont nous avons raté la visite, vu de loin donc. Arrêt suivant au niveau d’une plage envahie d’éléphants de mer (cf vidéo en bas de l’article, qui heureusement pour vous ne retranscrit pas l’odeur). Ces « petites » bêtes, qui peuvent être mignonnes dans l’eau, sont beaucoup moins gracieuses sur terre! Nous nous sommes ensuite rapidement arrêtés à Hearst Castle, le « château » excentrique d’un riche éditeur américain, payant et isolé en haut de sa colline, nous ne l’avons également vu que de loin vu que la file d’attente était excessivement longue. L’arrêt suivant nous a amenés à San Luis Obispo, petite ville où il a l’air de faire bon vivre, propre avec ses rues bordées d’arbres et ses maisons en briques. Mais nous nous sommes surtout arrêtés pour Jérémy qui voulait faire un crochet par les anciens bureaux d’Oddworld inhabitants (pour ceux qui connaissent les jeux vidéos) pour son pèlerinage personnel. De retour sur la highway, nous avons croisé le chemin d’un train avec des wagons à l’ancienne, surement plus touristique qu’utilitaire. C’est là que nous avons commencé à apercevoir les puits pétroliers off-shore qui se suivent jusqu’à Santa Barbara… Nous nous sommes également arrêtés à Santa Barbara, une jolie ville aux murs blancs, d’architecture espagnole. Nous avons arpenté ses rues, notamment autour de la Mission et du palais de justice, puis sommes allés jusqu’au Stearns wharf, le plus ancien dock en bois encore en activité de la côte ouest datant de 1872. Avant que la nuit ne tombe nous avons décidé de reprendre la route direction Malibu pour trouver un coin où poser la voiture et dormir (matelas gonflable à l’arrière de la voiture :p ). Une mission qui s’est avérée plus compliquée que prévue, au milieu d’un parc naturel avec des panneaux tous les 100m indiquant qu’il est interdit de stationner de 22h à 5h et des policiers apparemment assidus! Trop tard pour s’incruster dans un camping (tous complets). Refusant de faire demi-tour nous avons décidé de prendre les petites routes montant dans les montagnes de Santa Monica, dans les hauteurs de Malibu. Heureusement pour nous, pas d’interdiction là-haut, nous avons trouvé un coin où nous garer pour ne pas être trop visibles de la route, pique-nique et au dodo!

Deuxième jour sur les routes, réveil au petit matin avec une visite de Vil coyote. Nous avons décidé de commencer la journée par une découverte de la côte de Malibu avec la Malibu lagoon state beach, une des plages appréciées par les oiseaux et les surfeurs. Désolée les filles, l’eau glacée du Pacifique les oblige à porter des combis… Globalement pas une plage extraordinaire, bien loin du cliché d' »Alerte à Malibu »! Cela dit les surfeurs étaient très nombreux. Je crois que nous avons dépassé les plus belles plages de nuit,  tant pis! Ensuite direction Santa Monica, et son parc d’attraction en bord de mer, où nous ne nous sommes pas arrêtés. Nous avons continué de longer la côte jusqu’à Venice beach, une plage et des rues extravagantes qui étaient malheureusement encore endormies lorsque nous sommes passés :/. Nous avons donc pris la direction de Hollywood en passant par quelques coins connus comme Rodeo Drive (dites moi que vous voyez de quel film je parle!), Beverly Hills et Sunset Boulevard, avec terminus sur Hollywood Boulevard! Les étoiles de la Walk of fame se suivent de chaque côté du boulevard sur plusieurs centaines de mètres. Pas facile du coup de choisir entre regarder à terre ou en l’air! Musées de cire, musées tout court, cinémas et boutiques s’enchaînent. Des « super-héros » et des « stars » proposent leur image pour un cliché souvenir. Au milieu de ce boulevard, El Capitan brille de milles ampoules et LED, le Highland center offre boutiques et restaurants, sans oublier une vue sur le fameux « Hollywood » et sa colline! Nous avons longé le boulevard, nous arrêtant à l’occasion dans les boutiques et surtout au niveau des fameuses empreintes de stars!

Après Hollywood boulevard, on continue l’aventure Los Angeles avec la visite des studios Warner Bros! Les statues de Bugs Bunny et Daffy Duck nous accueillent pour le « VIP tour ». Le temps de faire un tour de la boutique, des différents objets de collection (costumes et accessoires d’Harry Potter par exemple) et des photos (des séries ou des oscars) qui sont exposés et le tour de 2h commence par une vidéo de présentation de la Warner bros et des Warner brothers. Puis, par groupes de dix, nous avons été guidés en mini-bus dans les studios! Ca commence par un tour des studios extérieurs avec des anecdotes sur différents films et tournages, au milieu de cette visite nous avons fait un arrêt au musée où l’on peut observer à loisir les objets de films ou de séries tournés par WB. Puis nous nous sommes dirigés vers les studios intérieurs en commençant par un des studios laissé intact de la séries la plus connue de WB : Friends! Je n’ai jamais particulièrement suivi la série mais se retrouver sur le plateau était une expérience sympa. Surtout de voir à quel point c’est petit, ce dont on ne se rend pas compte à l’écran. Enfin nous avons terminé par un studio en cours de tournage, celui de Big Bang Theory (enfin les plateaux étaient montés mais il n’y avait pas les acteurs, week-end oblige…). Pas de photo dans ce coin là! Et voilà, déjà 2h passées! La guide était vraiment sympa et donnait toutes les anecdotes qu’elle pouvait. Je recommande! (Au fait, passez la souris sur les photos pour des légendes!)

Le tour de L.A. continue avec MON pèlerinage personnel : Carroll Avenue et ses maisons (ou plutôt manoirs) victoriennes, l’une des rue les plus anciennes de la ville – mais encore et surtout, la rue abritant la maison de la série qui a  marqué mon adolescence : Charmed! Je dois avouer que ça fait vraiment très bizarre de voir ce manoir en vrai! Quand la fiction rencontre la réalité… le cerveau a du mal à suivre! Ensuite direction le Financial district de LA, pas d’arrêt cette fois, juste des photos volées de la voiture. Puis direction un petit motel (oui finalement on a abandonné de dormir dans la voiture pour cette 2ème nuit), cliché parfait de n’importe quel motel qu’on trouve dans les films lors de scènes de meurtres ou de fuite!

Le lendemain nous avons repris la visite  de  bonne heure avec Union Station, une très jolie gare (bien qu’il n’y ait plus beaucoup de trains aux US à ce que j’ai compris) qui a servi de décor à pas mal de films. Puis 2ème arrêt pèlerinage pour Jérémy avec le « California science center » qui accueille la fameuse (enfin perso je ne la connaissais pas avant) navette spatiale Endeavour. C’est aussi un musée très sympa qui vulgarise pas mal de principes scientifiques de façon accessible même aux enfants. Après un pique nique dans le parc du musée, il était déjà temps de prendre la chemin du retour en passant cette fois par l’intérieur des terres et les montagnes désertiques de Californie. Au passage, beaucoup beaucoup (effrayant) de forages pétroliers dans le coin… (cf vidéo – désolée ça remue un peu)

Bisous!

Publicité
Comments
3 Responses to “Roadtrip to Los Angeles”
  1. mom dit :

    maintenant je peux ecrire ; VIVES LES VACANCES

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Si vous vous intéressez un peu à la conquête de l’Espace et que vous avez l’occasion d’être sur Los Angeles (dixit le mec qui n’a pas pris la peine d’aller à la Cité de l’Espace à Toulouse), faites un détour par le California Science Center. De notre côté, nous y sommes passés à l’occasion d’un road trip vers SoCal, raconté sur le blog d’Alexia. […]

  2. […] ne pas nous faire prendre au dépourvu quant à un endroit sûr pour passer la nuit (comme lors de notre road-trip à Los Angeles) et avoir accès à un confort minimum (sanitaires et douches), nous avons préféré réserver des […]



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :